se_module_calendrier_27 - style=default - background=
<<   201611<201710 Novembre 2017 >201712   >>201811
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
27201711
PDF Imprimer Envoyer
Visite d’une galerie souterraine à Recht   A patrimoine nature nous ne « visitons » pas seulement les forêts, zones humides …Mais nous visitons également d’anciennes mines !!! Les animateurs ont organisé une visite dans l’ancienne mine de Recht où l’on extrayait le « schiste » et « la pierre bleue ».

Le schiste est une pierre formée à partir de couches de sédiments qui se sont superposées pendant des millions d’années.  Le schiste était d’abord extrait à ciel ouvert. Ensuite, les profondeurs devenaient de plus en plus importantes, alors les 3 frères Margraff décidèrent de creuser une galerie souterraine pour extraire le schiste. En 1890, une deuxième galerie fut mise en exploitation. Elle se trouve environ 50 mètres en dessous de la première galerie souterraine, dite galerie supérieure. Cette galerie est aujourd'hui ouverte au public. Dans la mine nous avons pu observer plusieurs roches :

  • Le coticule : est une roche que les barbiers utilisaient souvent, au Moyen Age pour aiguiser leur couteau à raser. En clair, c’est une roche à aiguiser.
  • L’arkose : roche solide, très dure, de couleur rougeâtre qui se compose de titane, de fer, de cristaux, de quartz et même parfois de l’or.
 Dans la mine, il y avait aussi deux murs. Entre ces deux murs il y avait environ 8000 litres d’eau. Recht était d’ailleurs à une certaine époque alimentée par l’eau de la grotte. Dans la galerie il y a aussi un petit lac où l’eau est étonnamment claire.Presque toute la mine a été creusée au burin et seulement une partie a été creusée par des explosifs. Lorsqu’ ils voulaient faire sauter une partie de la mine, ils creusaient une ligne profonde de environ 2 cm et ensuite ils y glissaient les explosifs qu’ils recouvraient avec de l’argile. Quand tout était en place, tous devaient sortir car cela faisait des poussières abominables qui tombaient deux à trois heures plus tard. Après les coups de burin, nous avons été voir la « Cathédrale », l’endroit principal où était extrait le schiste. Dans les murs de la « Cathédrale » se cachaient des veines d’eau potable. On les appelle les veines minérales. Dans toutes les mines, les mineurs travaillent avec du bois de sapins car celui-ci « parle » ; c’est-à-dire que quand il craque, le mineur sait plus ou moins dire ce qui ce passe.Arrivés près de grands panneaux, on nous a expliqué que 30 à 40 personnes se sont réfugiées dans cette mine en noël 44 pendant environ 6 semaines.

Dans cette mine, un homme est décédé le 2 août 1984: Mr Nicolas Zangerle. Il est décédé car une grosse pierre de pierre bleue lui est tombée dessus et hors de cette pierre a été taillée sa tombe. Ils avaient 8 enfants et sa femme a dû en abondonner 6.

 

Emily Hugo